Films de chevaux

films de chevaux

S'il est un animal qui conteste au chien l'honneur d'être appelé le meilleur ami de l'homme, c'est bien le cheval.. Fidèle, travailleur, dévoué.

 Il existe de nombreux adjectifs valables pour encadrer ces quadrupèdes qui ont vécu en étroite relation avec les êtres humains d'aussi loin que nous nous souvenions. Le cinéma, reflet de la réalité, a su tirer parti de cette relation dans des films équestres exceptionnels.

Seabiscuit : au-delà de la légendede Gary Ross (2003)

Les chevaux, à la fois dans les films et dans la vie réelle, incarnent souvent l'espoir à diverses occasions. De ce symbole, Laura Hillerbrand a développé une histoire où trois perdants au milieu de la Grande Dépression américaine parviennent à réorganiser leur vie. Tout cela grâce à un cheval faible et rabougri, qui avant de se heurter au triumvirat défenestré, était également voué à la défaite.

Réalisé parGary Ross, le même qui, près d'une décennie plus tard, atteindra la célébrité avec l'adaptation de Les jeux de la faim. Le film met en vedette Tobey Maguire, Jeff Bridges, Chris Cooper, William H. Macy et Elizabeth Bank.

Cheval de bataillede Steven Spielberg (2011)

Steven Spielberg semble avoir un film de tous les genres. Spécialiste des films à grands effets spéciaux (Requin, Parc jurassique o Prêt joueur un). Au sein de sa filmographie, il y a aussi une place pour les films équestres.

Situé dans le cinéma de guerre (autre faiblesse du réalisateur). Il raconte l'histoire d'un animal qui doit vivre tout le développement de la Première Guerre mondiale. Même les circonstances le conduiraient à « travailler » pour les deux parties en conflit.

Ils mettent en vedette Jeremy Irvine, Emily Watson, David Thewlis, Benedict Cumberbatch et Tom Hiddleston.

Chevaux sauvagesde John Sturges (1973)

Charles Bronson, protagoniste de ce film et John Sturges, le réalisateur, sont des icônes du cinéma occidental des années 50, 60 et 70. Avant ce film, ils ont collaboré avec l'un des plus grands classiques du genre : Les sept magnifiques (1960). Et si le vieil ouest est synonyme de quelque chose, ce sont les chariots et les chevaux.

Chino Valdez est un éleveur solitaire d'origine mexicaine, vivant dans une ville oubliée du désert américain.. Sa tranquillité d'esprit est brisée lorsqu'il est chargé d'attraper des braqueurs de banque, qui se retrouvent avec plus que de l'argent.

Esprit : le coursier sauvagede Kelly Asbury et Laura Cock (2002)

Les montures attirent également un large public d'enfants. Et s'il s'agit d'animation 3D, bien plus encore. Ce film produit par DreamWorks Animation, sorti juste après le phénomène Sherck, est un mélange d'histoire, de drame, de romance et de western pour les enfants.

Esprit

Plusieurs éléments des intrigues des films du Far West américain ressortent. Mais le tout vu du point de vue d'un cheval qui refuse de perdre sa liberté.

Matt Damon et James Cromwell Ils dirigent le casting d'acteurs qui prêtent leur voix aux personnages.

L'homme qui a chuchoté aux chevauxde Robert Redford (1998)

Un drame assez doux (trop, de l'avis de certains critiques). D'après le roman du même nom de Nicholas Evans. Il raconte l'histoire d'une adolescente (interprétée par une virginale Scarlett Johansson), qui, en montant à cheval sur une colline, elle perd son meilleur ami. Elle-même était sur le point de mourir sans l'animal qu'elle montait.

Avec l'actrice de Black Widow, Robert Redford, Kristin Scott Thomas, Sam Neil, Chris Cooper et Kate Bosworth participent également.

Le masque de Zorropar Martin Campbell

Zorro est l'un des premiers héros fictifs de la culture moderne. Créé par Johnston McCulley et apparu pour la première fois en 1919, il a servi de base à d'autres héros tels que Batman de Bob Kane lui-même.

Mais L'alter ego de Don Diego de la Vega serait incomplet sans son fougueux coursier noir nommé Tornado. Bien que dans ce film il n'ait pas le même poids que dans le feuilleton des années 50.

Steven Spielberg est producteur exécutif dans un film avec Antonio Banderas, Anthony Hopkins et Catherine Zeta-Jones.

Danser avec les loupsde Kevin Costner (1990)

Bien que cette histoire se déroulant dans la guerre de Sécession ne corresponde pas aux caractéristiques typiques des films équestres, la relation de son protagoniste avec un cheval est puissante et choquante. L'une des séquences de départ de l'histoire se démarque, lorsque le lieutenant John J. Dunbar (Kevin Costner) traverse un champ de bataille sur l'animal, sans recevoir ni lui ni son cheval, un seul coup de feu.

Gagnant de sept Oscars, dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur. Il marque le point culminant de la carrière de Costner, en tant que réalisateur et également en tant qu'acteur.

Noble (Océan de feu), de Joe Johnston (2004)

Noble

Un prestigieux cavalier américain, accompagné de son cheval moins célèbre Hidalgo, sont invités par un cheikh arabe de participer à une course. L'itinéraire consiste à parcourir trois mille milles dans le désert d'Arabie. Les cavaliers locaux n'acceptent pas la participation d'un étranger. Ils feront tout leur possible pour que la courageuse Mustang ne survive même pas à la traversée.

Star Viggo Mortensen, Zuleikha Robinson et Omar Sharif.

À la recherche d'un rêve, de John Gatins (2005)

Un prestigieux gardien de chevaux est contraint par sa petite fille de tout mettre en œuvre pour sauver une jument. Convaincu, vous y passerez tellement de temps que vous finirez par perdre votre emploi. Mais l'insistance de la petite fille sera payante, lorsque l'animal récupéré entrera en compétition et l'emportera sur les plus grands.

Star Kurt Russell, Dakota Fanning, Kris Kristofferson, Luis Guzmán, Elizabeth Shue et David Morse.

Autres films de chevaux

La liste comprend également des titres tels que :

  • Wilde pire, Wilde Ridede Greg Gricius et Alex Dowson (2011). Bande classée comme un documentaire occidental.
  • Le coursier noirpar Cornell Ballard (1979). Produit par Francis Ford Coppola et basé sur le roman de Walter Farley.
  • Héros rayéde Frédéric Du Chau (2004). Parmi les films de chevaux, il y en a un avec un zèbre. Le quadrupède, non sans effort et endurant toutes sortes de ridicules, entre dans l'hippodrome avec les spécimens pur-sang.

 

Sources des images : Estrémadure / Ecuestre / YouTube


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.